Journées d'étude

Journée d’étude « Relations homme-nature et patrimonialisation de l’environnement » (7.11.12)

Présentation

Les interactions entre les êtres humains et la nature dont ils font partie sont complexes et hétérogènes. Elles ne se résument pas à l’opposition entre une nature sauvage à préserver et des humains qui y seraient des intrus, pas plus qu’on ne peut les réduire à une harmonieuse cohabitation pacifiée par l’idée de « développement durable ». Cette complexité est d’autant plus importante dans le contexte de la mise en patrimoine de la nature où se confrontent – ou collaborent – des habitants, des scientifiques, des gestionnaires de l’environnement, des publics et des usagers de la nature, et qui met également en jeu des politiques publiques allant du local à l’international, des textes juridiques, des débats médiatiques, et des imaginaires sociaux.

Au cours de cette journée de réflexion et de discussion, destinée principalement aux agents du Parc National de La Réunion, on s’appuiera sur les résultats d’une enquête ethnologique menée sur un parc naturel régional argentin classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco pour trouver des points de comparaisons ou des différences avec la situation réunionnaise.

Public :

Cette journée d’étude est destinée aux agents du Parc National et aux étudiants du master en Sciences de l’information et de la communication travaillant sur des thèmes environnementaux. Pour des raisons de place, elle n’est pas ouverte à un autre public.

Programme :


9h : Introduction

Marylène Hoareau (Directrice du Parc National) et Igor Babou (LCF, Université de La Réunion)

9h30 – 12h30 :

Première partie de la matinée :

Présentation du contexte géographique et environnemental du Parc Unesco de la Península Valdés

  • Les questions préalables à l’enquête
  • L’enquête de terrain
  • Qu’est-ce qu’une recherche de « terrain » ? Méthodologie, différentes phases de l’enquête

Discussion

Seconde partie de la matinée :

Les médiations hommes – nature

  • Déplacements (les déplacements de populations humaines et animales qui ont construit ce lieu comme un lieu exploitable par l’eco-tourisme, l’exploitation touristique et médiatique du déplacement des animaux vers le parc)
  • Représentations (représentations sociales, éléments de définition, et types de représentation de la relation homme-animal qu’on trouve sur place, chez les professionnels de l’eco-tourisme et de l’environnement. Quelques éléments observés chez certains visiteurs du parc)

Discussion

Déjeuner sur place

14h00-17h00

Première partie de l’après-midi :

  • Dispositif participatif (le débat public local à propos de la patrimonialisation, ses caractéristiques formelles, ses acteurs, les contournements du dispositif, son résultat)
  • Bilan environnemental et social (les contradictions locales du développement durable)

Discussion

Seconde partie de l’après-midi :

Discussion

Quelle suite après cette journée ?

Lectures (biblio, ressources, monographies de sites Unesco)