Markus Arnold

 

Après des études de lettres modernes et lettres anglaises à l’université de Regensburg (Allemagne) et de La Réunion (2000-2006), j’ai enseigné à l’École Normale Supérieure (ENS-LSH) de Lyon (2006-2010) et à l’Université de La Réunion (2008-2010). En 2012, j’ai obtenu mon doctorat binational en cotutelle franco-allemande de littérature comparée et philologie romane traitant des productions romanesques d’expression française et anglaise de l’île Maurice. Mes intérêts de recherche et mes enseignements portent sur les littératures et cultures francophones et anglophones, en particulier celles de l’océan Indien, les cultural studies, la théorie postcoloniale, la bande dessinée, le cinéma (contemporain), et, généralement, les rapports entre identité(s), culture(s) et art(s). Depuis 2012, je suis chercheur-enseignant et responsable des relations internationales à l’École Supérieure d’Art de La Réunion où je coordonne depuis 2017 la recherche du laboratoire A.P.I (Arts – Paysages – insularités). En plus de mon association au Laboratoire LCF (EA 4549) de l’Université de La Réunion, je suis Research Fellow à la Faculté des Sciences Humaines de l’Université de Johannesburg, vice-président de l’association Ciné-Campus et chargé de cours régulier à l’Université de La Réunion (lettres modernes, allemand, ESIROI, SUFP).

Contact : markus.arnold@esareunion.com

 Liste de publication (sélective)

 Monographie :

La littérature mauricienne contemporaine : un espace de création postcolonial entre revendications identitaires et ouvertures interculturelles (Berlin, Lit, 2017, 562p)

http://www.lit-verlag.de/isbn/3-643-13193-5

Ouvrage :

L’image et son dehors : contours, transitions, transformations (PUPPA, Figures de l’art, 2017, à paraître), en co-direction avec Mounir Allaoui.

Articles :

« Écrire le devenir-nation postcolonial, ou l’indépendance mauricienne revisitée par le discours romanesque”, in GENDRE Annick (dir.), Des Transcontinentalités littéraires francophones, 2017, à paraître.

« Between ‘post-colonial’ and ‘postcolonial’: a critical reading proposal through and for the contemporary novel production of Mauritius (and beyond)”, in Qu’est-ce-que la pensée postcoloniale?, Actes du colloque (nov. 2015), Université des Antilles, 2017, à paraître.

“From the island to Paris and back, with a detour via the world, or: What does the Francophone Mauritian novel of the 21st century look like?”, in Journal of Romance Studies 2017, à paraître.

“Par l’océan, vers l’océan : dislocations et interculturalité dans la littérature mauricienne”, in Interculturel Francophonies, n° 28, « Écrivaines de l’Île Maurice et de La Réunion : “tisser des fils épars” », (nov.-déc.), 2015 : 181-200.

“Féminisme postcolonial et littérature mauricienne : quelques réflexions”, in ANDRIANJAFITRIMO-MAGDELAINE, Valérie & ARINO, Marc (éd.), Îles/Elles : Résistances et revendications féminines dans les îles des Caraïbes et de l’océan Indien (XVIIIe-XXIe siècles), Ille-sur-Têt, Editions K’A, 2015 : 119-136.

« La bande dessinée à l’épreuve du génocide au Rwanda : état des lieux critique d’un mode d’expression original”, Coécrit avec Karel PLAICHE, in Présence Francophone, n. 85, « Vingt ans après le génocide des Tutsi du Rwanda : regards sur la production artistique », 2015 : 86-113.

« Des bulles et des îles : les mouvements migratoires dans la bande dessinée réunionnaise », in WANQUET, Eileen ; WATIN, Michel & ANDOCHE, Jacqueline (éd.), Identités, Migrations et Territoires dans l’océan Indien, Saint-André de La Réunion, Océans Editions, 2014 : 153-171.

« Les univers étranges, intimes et violents de l’auteur mauricien Carl de Souza : un cas d’«anti-tropicalisation » du roman », in Les Lettres Romanes, vol. 68, n° 1-2, 2015 : 73-101.

“Coming to terms with the past? The controversial issue of slavery in contemporary Mauritian fiction”, in Journal of Romance Studies, vol. 14, n° 2, 2014: 5-19.

“Aventuriers picaresques et maisons en fuite : comment le roman mauricien dit-il le monde à travers le prisme du rire et du comique“, in MAGDELAINE-ANDRIANJAFITRIMO, Valérie & GARCIA, Mar (éd.), Pou fé ri la boush/ Fer gagn riye ? Rires amères dans les littératures et productions filmiques réunionnaises et mauriciennes, Ille-sur-Têt, Editions K’A, 2013 : 19-44.

“Dire l’île depuis l’ailleurs : renversements du regard chez quatre romanciers mauriciens, in DUBOIN, Corinne (dir.), Repenser la diversité : le sujet diasporique“, Saint-André de La Réunion, Océans Editions, 2013 : 31-44.

“« Undergoing wonderful sea changes »? Indian migration in contemporary Mauritian fiction in English between ethnicisation and intercultural ideals”, in Journal of Mauritian Studies, vol. 6, n° 2, “Migration and settlement in the South-West Indian Ocean. Shifting paradigms“, 2012: 33-66.

“Les hiérarchies socio-économiques et ethniques à l’Ile Maurice: homogénéités et ruptures dans l’identité des Franco-Mauricien”, in Nouvelles Études Francophones, vol. 26, n° 2, 2011 : 125-141.

“Cosmopolitan Visions and Odysseys of Memory: Identity Twists in the Writing of Mauritian Author Amal Sewtohul”, in Guignery, Vanessa ; Pesso-Miquel, Catherine & Specq François (éd.), Hybridity: Forms and Figures in Literature and the Visual Arts, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars, 2011 : 332-343.

“Contre-violence et corporalité chez des écrivaines mauriciennes anglophones et francophones contemporaines”, in Bragard, Véronique & Ravi, Srilata (éd.), Écritures mauriciennes au féminin : penser l’altérité, Paris, L’Harmattan, 2011 : 217-238.

“Identités hybrides hier et aujourd’hui : entre stigmatisation et propositions interculturelles dans la littérature anglo- et francophone de l’île Maurice”, in Garcia, Mar ; Hand, Felicity & Can, Nazir (éd.), Indicities/Indices/Indícios. Hybridations problématiques dans les littératures de l’Océan Indien, Ille-sur-Têt (La Réunion), Éditions K’A, 2010 : 61-85.

Thèse de doctorat (co-tutelle franco-allemande) :

 Titre : « Écritures de violence et d’interculturalité : enjeux identitaires dans le roman contemporain mauricien d’expression française et anglaise »

 Directeurs :

  • Professeur Jean-Claude Carpanin Marimoutou (La Réunion)
  • Professeur Jochen Mecke (Regensburg, Allemagne)

Composition du jury :

  • Michel Beniamino, Professeur à l’Université de Limoges
  • Vinesh Hookoomsing, Professeur à l’Université de Maurice
  • Jean-Claude Carpanin Marimoutou, Professeur à l’Université de La Réunion
  • Jochen Mecke, Professeur à l’Université de Regensburg
  • Françoise Vergès, Consulting Professor à Goldsmiths College de Londres
  • Eileen Williams-Wanquet, Professeure à l’Université de La Réunion

 Soutenue le 17 mars 2012, avec mention « très honorable avec félicitations du jury » et « summa cum laude »

 Résumé et accès en ligne : http://www.theses.fr/2012LARE0002